Le site des restos du coeur

Restauration Pentax 67

Conseils pour la réparation et l'entretien du matériel photographique.

Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Mardi 11 FĂ©vrier 2020 16:13

Bonjour !
Heureux possesseur d’un Pentax 67 de 1989, j’ai eu l’envie de pérenniser ce système fabuleux par l’achat d’un second boîtier. Cependant, à mon grand désarroi, j’ai constaté l’augmentation affolante de sa cote, conséquence des effets de modes et des vidéos Youtube de Hipsters prêtent à toutes les promotions possibles pour obtenir des vues.

Une solution m’est alors venue à l’esprit, acheter un boîtier défectueux et le remettre à neuf. On le fait bien avec des voitures anciennes, alors pourquoi pas avec les boîtiers ? Oriu, présent sur ce forum, m’a beaucoup influencé dans cette démarche, je tiens à le remercier infiniment pour son travail. Sans lui, je n’aurais probablement pas été si motivé.

Les moyens technologiques et de productions actuels nous permettent de concevoir des pièces de remplacement pour un coût relativement démocratique. néanmoins, il faut garder à l’esprit que plus la base est détériorée, et plus la restauration sera difficile. Par facilité et gain de temps, nous partirons sur une base potable. Je détaillerai de manière précise le processus, les prix, les astuces et autres informations afin d’avoir une ressource complète qui pourra servir à tout le monde. Il faut avoir en tête que toute la volonté du monde ne remplace pas la formation en mécanique automobile que j’ai acquise adolescent. Ne vous aventurez pas dans ce genre d’opération si vous n’avez pas un minimum d’expérience en la matière.

Voici la base :
Un Pentax de 1989 avec une condition cosmétique décente dont l’obturateur semble bloqué. Le tout m’est revenu à 80 euros.

Image
Image
Image

Avant de commencer l’opération, il est préférable d’élaborer un cahier des charges avec un objectif précis à atteindre. Ma première idée était de refaire une peinture complète du châssis, elle se justifiera ou non suivant l’état de la peinture. Les parties supérieurs en laiton ne sont pas assujetties à la corrosion, mais les éléments en acier comme la porte arrière oui. Par conséquent, il serait sans doute une bonne chose de refaire une carrosserie complète. Une laque de type Hammeritte avec une cuisson au four me semble un bon choix de départ, je dois cependant me renseigner quant à la résistance du produit.

Un des points sensibles au niveau esthétique est la sérigraphie du 67 sur la face avant à gauche. En effet, sur les anciens modèles celui-ci est gravé dans le laiton et il est plus aisé de repeindre le fraisage avec de la peinture blanche que de faire une sérigraphie.
Néanmoins, il me semble possible d’opérer un décalque, mais où trouver l’image d’origine ? Contacter Pentax me semble un parcours compliqué et peu concluant, nous allons donc le concevoir nous-mêmes, nous sommes en 2020 après tout !

Voici donc la reproduction vectorielle conçue sous Adobe Illustrator. Quelques rectangles, des cercles, l’outil plume et le concepteur de forme et nous avons un logo tout beau tout neuf !

Image

Il ne servira peut-être pas, mais au moins il est en notre possession et c’est une tache de moins.
La cuirette en vinyle est tachée par de la peinture jaune, il faudra tout enlever et nettoyer afin de conserver l’origine du boîtier. Je vais me renseigner sur les produits de nettoyage compatible avec le matériau, afin de ne pas le détériorer. La marque HG possède une large gamme de produits nettoyants très efficaces pour ce genre d’opération, je me renseignerai plus tard également…

En lisant le fil d’Oriu (http://35mm-compact.com/forum/viewtopic.php?f=13&t=58874) sur la restauration de son Pentax, j’ai pris connaissance de la fragilité du circuit imprimé qui contrôle l’obturateur. Celui-ci est en Bakélite et au fil des années se fragilise apparemment. Je pense donc en refaire une neuve et dans la foulée remplacer les composant par du neuf. En effet, pour accéder à celui-ci, la dépose complète de la cage du miroir est inévitable, il serait dommage de démonter le boîtier à nouveau pour remplacer un composant qui rendrait l’âme un peu plus tard.

Si nécessaire, le circuit sera réalisé avec une plaque de cuivre époxy avec transfert à l’encre toner et dissolution au perchlorure de fer et étamage à froid. Voici le prototype, mais il n’est pas exploitable pour le moment.

Image

En effet, à partir du manuel de service, j’ai pu constater que le circuit à évoluer au fil du temps et il semble difficile de trouver le schéma de circuit qui contrôle l’obturateur. J’ai donc élaboré une base qui pourra être complétée par la suite. Chaque composant sera répertorié et classifié selon ses caractéristiques. Je me permets de reprendre la photographie d’Oriu afin de classifier les résistances, condensateurs, diode de Zener et transistors du circuit (prochaine publication).

Je reçois le boîtier cette semaine, affaire à suivre !
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Mardi 11 FĂ©vrier 2020 19:27

Si on ne touche pas le circuit imprimé il n'a pas de souci, c'est à partir du moment où l'on refait des soudures que les ennuis commencent, j'ai fait une esquisse du circuit imprimé sans le finalisé car finalement la panne ne venait pas des composants. Pour faire une implantation correcte il faut avoir défini le brochage des composants sélectionnés.
Les problèmes d'obturateur bloqués sont souvent lié aux contacts des switchs couplés au cycle de déclenchement, des mauvais contacts ou des switchs déréglés qui perturbent le cycle de déclenchement électro-mécanique avec une désynchronisation qui peut tout bloquer.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27759
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Mardi 11 FĂ©vrier 2020 20:51

Merci pour ton message Oriu.

Oui, j'avais lu que le problème ne venait pas du circuit et de ses composants. Malgré tout, la fragilité que tu avais constatée à cause du support en Bakélite m'avait interpellé. Je n'ai donc pas exclu la possibilité de refaire un circuit à neuf (circuit + composants), étant donné le coût modique de ceux-ci... L'idée est qu'il passe 2060 les doigts dans le nez.

J'ai déjà identifié les valeurs des 13 résistances (je publierai après vérification) et 2 condensateurs (je n'ai fait que reprendre ton travail) C1 et C2 (2.2 µF 10V), mais les plus délicats seront les transistors et les 3 potentiomètres. Si j'y arrive sans toucher à la pièce d'origine, je serai content... Le problème est que le manuel de service est assez silencieux sur ce point. Par ailleurs, les schémas du manuel ne correspondent absolument pas avec ta photo...

Merci pour l'information ! Je me suis doté d'un jeu de jauges pour éventuellement calibrer l'espacement de ceux-ci. L'avantage de désolidariser la cage du corps sera de permettre un nettoyage et une lubrification des pièces mécaniques. J'en parlerai en détail dès que j’entamerai le processus de réparation.
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par flomassol » Mercredi 12 FĂ©vrier 2020 8:33

Je vais suivre avec attention et surtout beaucoup de respect ces aventures...
flomassol
Expert
Expert
 
Message(s) : 448
Inscription : Samedi 26 Septembre 2015 10:02
Localisation : Bartenheim (68)

Re: Restauration Pentax 67

Message par M.O.I. » Mercredi 12 FĂ©vrier 2020 8:34

Tout pareil, j'adore les restaurations d'appareils... :bienjoue:
Avatar de l’utilisateur
M.O.I.
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 670
Inscription : Vendredi 26 Juin 2015 11:34
Localisation : Normandie - campagne...

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Jeudi 13 FĂ©vrier 2020 20:49

Voilà ! J’ai reçu le monstre !

Bon, j’avais déjà préparé l’outillage :

- Une pince à épiler avec loupe pour les petites pièces d’assemblage.
- Un jeu de jauges pour calibrer les espacements.
- Un pied à coulisse pour les mesures au dixième de millimètre.
- Un micromètre pour les mesures au centième de millimètre.
- Des tournevis de précision.
- Du trichloréthylène.
- Du WD40 (dégrippant et protecteur pour contacts électriques).
- Une seringue chargé avec de la graisse au lithium.
- Une seringue chargé avec de l’huile synthétique pour moteur.
- Des gants jetables nitrile.
- Divers consommables.
Le manuel de service pour ne pas faire de bêtise et avancer à l’aveugle :
https://www.manualslib.com/manual/99867 ... x-6x7.html

Je préconise de consulter le manuel avant chaque étape de démontage afin d’avoir un schéma mental et savoir vers quelle direction aller. Je référencerai les pages durant les étapes afin que vous ayez une vue précise des opérations, celles-ci seront surlignées en rouge dans les parenthèses.

Le manuel de service nous dit avoir besoin d’outils plus spécifiques (page 108), je les fabriquerai en fonction du démontage, car j’ai besoin de visualiser et mesurer les espacements pour l’usinage.
Tout d’abord, nous allons préparer le démontage des vis en versant une goutte de WD40 sur chacune. Pour faciliter son application, nous allons incorporer le WD40 dans une bouteille à pipette, le dosage sera plus précis avec un risque d’éclaboussure nul. Le WD40 est un puissant dégrippant avec un grand pouvoir d’infiltration. En effet, avec le temps, les pas de vis s’oxydent lorsqu’ on ne les démonte jamais et il devient difficile de les extraire sans ruiner la tête de vis. Je préconise une attente de 30 minutes le temps que le produit fasse effet.

Une fois le délai écoulé, je commence la dépose du barillet des vitesses, le compteur de vues, le levier d’armement, les capots supérieurs et les plastiques d’ornements (ceux-ci sont cassants et je n’exclus pas une impression 3D avec un lissage à l’acétone si on sauve la bête).

Nous obtenons ceci en accéléré :

Image

Image

Image

Image

Ici, je demande l’avis éclairé d’Oriu pour un élément qui me semble particulier. Lors de la dépose du capot. En effet, juste après l’extraction du capot, cet élément est venu directement tomber sur ma table de travail. Est-ce normal ? J’ai essayé de voir où elle se situait et il me semble qu’il s’agisse de la came numéro 5 située sur ton plan. A priori, elle semble avoir été tordue… Pourrais-tu me confirmer ceci ?

Image

Comme nous pouvons le constater, le circuit imprimé est de nouvelle génération. Par conséquent, une fabrication d’une nouvelle me semble inutile. Déjà un gros point en moins !

Image

La suite du prochain épisode sera le découplage de la cage du miroir du châssis !
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 1:12

J’ai commencé mon périple du découplage châssis/cage, mais pas évident du tout !

Image

Comme le précise le manuel de service, il faut d’abord déposer les éléments de couplage du mécanisme d’armement à la cage. J’ai commencé par ce qui me semblait le plus simple, le point 2 qui comprend les éléments C8 et C9. Une fois les deux vis déposées (une longue et une courte), il faut en plus de ça extraire le circlip LW24 qui maintient la tige de commande du mécanisme, sinon l’extraction est quasi impossible. Pour ce faire, un tournevis plat et de la patience, car il est mal placé et l’endroit est exigu. Par ailleurs, une fois déposé il vient se loger dans le mécanisme…

Image

Image

On passe ensuite au mécanisme qui ne me rassure pas vraiment et dont j’ai laissé en jachère… Tout d’abord C27 avec ses deux vis. Le C25 ne devrait pas poser de problème. En revanche, je suis moins sûr pour C23. En effet, sa vis de maintien à une vilaine tête et demande un outillage spécifique… Je me retourne à nouveau vers toi Oriu afin d’en savoir un peu plus sur ce passage. Merci à toi !

Image
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 7:24

Bonjour
la pièce c25 et effectivement tordue sur cette vue elle est situé au repère 5
Image
le levier C23 est maintenu par un écrou qui a 2 fentes il faut se faire un outil en fourche comme ceux illustrés en fin de manuel de service. j'ai modifié un tournevis en faisant une encoche au centre de la lame du tournevis.
le levier C23 possède une tige qui retient un ressort qui n'est pas simple à remettre au remontage
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27759
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par patrickJJ » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 9:01

Formidable !
bientĂ´t deux experts du Pentax 67 ici mĂŞme.
On attend avec impatience la suite...
Pjj
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4343
Inscription : Dimanche 15 Août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 9:24

Il faut rester modeste et humble devant cette mécanique tout de même assez complexe, même en ayant le manuel de service la tache est ardue car il faut comprendre la logique de fonctionement de chaque pièce et sa fonction et ça c'est important et pas gagné je peux en être témoin :cry:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27759
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 10:47

Une vue montrant le ressort qui est très dur à remettre en place

Image
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27759
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 10:52

Merci beaucoup pour ton aide Oriu !

Je vais usiner ça en journée en prenant les dimensions de l'écrou au pied à coulisse afin d’être le plus juste possible.

Tout à fait ! Je suis loin d’être un expert... J'ai eu une formation en mécanique automobile plus jeune ce qui aide un peu à comprendre les logiques de transmission, mais ce n'est pas la même précision en terme de conception. Nous sommes dans l'horlogerie fine dans ce contexte, ce qui demande énormément de patience, humilité et de rigueur.

Beaucoup de respect pour les ingénieurs Pentax, ils ont fait un travail exceptionnel sur cette mécanique qui est d'une résistance incroyable !

La suite au prochain Ă©pisode !

Encore merci Oriu ! Sans ton expérience, ça aurait été beaucoup plus difficile...
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 16:40

Nous avançons !

Le boîtier est désolidarisé de la cage et je vais pouvoir tenter de comprendre d’où provient le blocage du rideau. Nouveauté sur ce modèle par rapport à l’ancien, nous remarquons que les rubans du rideau sont désormais en tissus et non plus en plastique. Un de ceux-ci a légèrement déraillé du rouleau et je me demande si la tension est correcte, car elle est contre, mais bouge aisément.

Image

Image

Image

Image

Image

Précision pour la tête de vis C23, j’ai dû l’enlever délicatement avec une pince à fin bec, car, je n’ai pas réussi à usiner un outil satisfaisant. Néanmoins, le couple de serrage n’étant pas élevé, tout c’est bien passé avec un peu patience et beaucoup de WD40 il est venu aisément. Il faudra tout de même un outil correct pour le remontage.

Affaire Ă  suivre !
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 17:20

J'ai déjà eu la panne d'un rideau qui ne reste pas armé, à cause d'une mauvaise position d'un ressort sur l'un des leviers qui verrouille la position du rideau.
Il faut vérifier si les deux ressorts ont bien leur extrémité en place comme sur cette vue
j'ai mis du vernis à ongle pour éviter que les extrémités des ressorts bougent

Image
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27759
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Vendredi 14 FĂ©vrier 2020 22:33

Merci Oriu !

J'avais en effet constaté cet élément lors de la lecture de ton fil. Ici tout est en place de mon côté, mais il y a un souci de nature plus importante, je pense.

L'ancien propriétaire a vraiment forcé sur le mécanisme et le groupe d'engrenages a dévié de son axe, ce qui empêche tout fonctionnement optimal. Comme nous pouvons le voir sur la photo, l'axe des pignons a complètement dévié vers l'arrière ! Ce qui explique pourquoi la came a été tordue… Le solénoïde ne semble pas relâcher la came non plus, je pense du moins. Je dois étudier son fonctionnement pour comprendre sa logique...
Comme à l’impossible nul n’est tenu, je vais démonter le tout redresser l’axe et on verra ensuite ! J’aurais préféré un ressort mal positionné mais bon…

Image
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Samedi 15 FĂ©vrier 2020 8:02

une telle déformation est peut être la conséquence d'une chute de l'appareil.
Le Pentax n'est pas léger la chute au sol cause des dégâts, surtout si le boitier touche sur les parties supérieures, coté armement ou sélection des vitesses.
le petit levier tordu n'a que très peu d'effort à transmettre, c'est uniquement pour transmettre l'information d'une position pour le système d'avancement et d'armement.

le moyeux qui supporte la pignonerie d'armement est sur la platine que l'on extrait pour séparer le Pentax en deux. Ce moyeux est riveté sur une platine en laiton, c'est probablement là qu'il faut redresser.

Image
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27759
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Samedi 15 FĂ©vrier 2020 18:28

Me voici avec du nouveau !

J'ai inspecté les capots du boîtier et je ne vois aucun coup qui laisse présagée une chute, c'est étrange... Je me demande si la multiplication de la force par le jeu d'engrenage ne serait pas responsable... Franchement, aucune idée !

J'ai laissé la cage pour la fin et j'ai décidé de me consacrer au mécanisme du corps. En effet, celui-ci avait un souci et en le comparant avec mon boîtier fonctionnel, j'ai constaté que le mécanisme d'enroulement était enrayé... Pas le choix que de tout démonter, on en profitera pour nettoyer tous les engrenages et lubrifier le tout avec de l'huile minérale pour moteur et de la graisse au lithium pour roulement. Cette dernière ne se délite pas et résiste aux hautes pressions, de plus elle est collante et permet le maintien des pièces à leurs emplacements.

Image

J'ai eu un souci avec le démontage de la vis C73 qui sert d'axe et de maintien pour le plateau O-C34 à cause d'un problème récurrent, l'incapacité à usiner un tournevis spécial. Bonne vieille méthode de la pince, tournevis et WD40 avec précaution évidemment. Malgré qu'elle soit encore potable, je pense me renseigner pour éventuellement en refaire une auprès d'un tourneur fraiseur en modélisme... À voir si le jeu en vaut la chandelle.

Image

Image

Ah oui ! Dans mon emballement, j'ai démonté le tout sans prendre le temps de noter les emplacements et les fonctions du mécanisme. Je vais donc remonter le tout avec la vue éclatée et du bon sens. Le remontage va prendre du temps, je pense... Il y a une mousse à remplacer qui s'occupe du maintien d'un des ressort sur le châssis, elle est visible sur cette photo.

Image

Pentax nous a fait du beau travail en tout cas, une mécanique sobre et d'une efficacité redoutable !
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par patrickJJ » Samedi 15 FĂ©vrier 2020 18:36

Chapeau !
:bienjoue:
et bon courage,
quand tu seras au point on va t'envoyer nos Pentax 6x7 qui dysfonctionnent ...
Pjj
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4343
Inscription : Dimanche 15 Août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Samedi 15 FĂ©vrier 2020 19:27

Merci Patrick ! On va monter un biz avec Oriu haha !

J'avance dans le remontage et la lubrification, mais je cale avec le groupe 0-C19 :

Image

Il s'agit le came qui vient interrompre le blocage de l'avancement de la pellicule (celle qui calait Ă  vide porte ouverte). Son remontage me semble abstrus au niveau de son ressort... Je continue de chercher mais si vous avez une piste je prends tout :)
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 171
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Samedi 15 FĂ©vrier 2020 20:00

là je ne vais pas pouvoir aider, je ne suis pas descendu aussi bas, je me suis arrêté là, on aperçoit qu'un petit bout du ressort :roll:
Image
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27759
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Suivant

Retour vers Dépannage, entretien, réparation et outillage photographique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : de PECO, Havoc, Richard3 et 11 invité(s)

  • PublicitĂ©